L’ikigaï, la méthode japonaise pour trouver sa mission de vie. L’ikigaï, c’est un terme japonais généralement traduit par « joie de vivre » ou « raison d’être » ou « mission de vie ».

Pourquoi je me lève le matin et pourquoi ma vie vaut la peine d’être vécue ?

  • Ce que vous adorez faire ( la passion )
  • Ce dont le monde a besoin ( la mission )
  • Ce pour quoi vous pouvez être payé ( la profession )
  • Ce pour quoi vous êtes doué ( la vocation)
  • Se retrouver avec soi-même
  • Creuser ses envies ce qui vous rend curieux
  • Trouver sa zone de brillance c’est-à-dire le domaine dans lequel on est doué et qui nous inspire
  • Garder confiance Vous avez de la valeur, alors faites-vous confiance et agissez comme si vous étiez déjà la personne que vous voulez devenir.
  • S’entourer des bonnes personnes s’entourer de personnes inspirantes,

Il faut simplement s’accepter tel qu’on est, c’est le début de la beauté du corps, et accepter les autres tels qu’ils sont, c’est le début de la beauté de l’âme. Swami Prajnanpad

De nombreuses recherches montrent que le moment où l’on accepte, où l’on dit oui intérieurement, abaisse significativement notre niveau de stress psychologique, mais aussi biologique et accroît notre discernement.

Car l’acceptation est une forme supérieure de lâcher-prise, qui s’accompagne de discernement et ouvre la porte à l’engagement, à l’action féconde et adaptée au réel, au-delà de nos réflexes et habitudes. L’acceptation est un acte libérateur.

L’amour le plus ardent que nul cœur eût jamais senti en son sein s’enflammer, coulait dans mes vaisseaux et se faisait connaître en envahissant tout mon être. Charlotte Brontë

Artères, veines et petits capillaires mis bout à bout représenteraient un tunnel de 100 000km, soit environ 2,5 fois le tour de la Terre. A l’intérieur de tous ces tuyaux circulent, à la vitesse de 2km/h, 5 litres de sang par minute envoyés par le cœur. Lequel bat environ 100 000 fois par jour pour répondre aux besoin du corps, soit plus de 36 millions de fois par an. A 80 ans, un cœur aura donc battu près de 3 milliards de fois !

Mon âme est à l’amour ce que les poumons sont à l’air : l’air est inépuisable et ne se refuse jamais le premier : seuls les poumons peuvent défaillir et cesser de respirer. Gustave Thibon

Lors d’une marche rapide nos poumons engrangent 60 litres d’air par minute. Pendant le sommeil, 4,7 litres par minutes suffisent, soit tout de même 282 litres d’air par heure… Quant aux nombres d’inspirations par minute, il dépend de l’âge : 40 pour un nouveau-né mais plus que 15 passé 30 ans. Et chaque jour, nos poumons inhalent en moyenne 12.000 litres d’air dont 21% d’oxygène, soit 2500 litres d’oxygène par jour.