Archive | mai 2014

ORIGAN

Sauge à l'ananas

Bienfaits

Depuis l’Antiquité, on emploie l’origan en infusion, en décoction voire en cataplasme pour soigner de nombreux maux de la vie quotidienne. Ainsi, on reconnaît à l’origan un pouvoir antalgique. Cette action anti-douleur s’associe à ses vertus antiseptiques et antispasmodiques. Il est donc incroyablement efficace en cataplasme pour assainir des plaies et des morsures, ou pour soulager des muscles contractés. C’est d’ailleurs ainsi que les Grecs ont commencé à l’utiliser.

En outre, il a une action stimulante sur les fonctions digestives et biliaires. Boire son infusion permet alors d’éviter les désagréments d’un repas trop copieux ou tout simplement d’une digestibilité fragile.

Enfin, l’origan, tonique à souhait, est un véritable coup de fouet contre les maux de l’hiver. Expectorant et antitussif, il est l’allié des enrhumés et des personnes sujettent à des bronchiques chroniques. On constate même une action bénéfique sur l’asthme.

L’huile essentielle dont l’origan regorge, est très utilisée, quant à elle, en aromathérapie, pour ses vertus antibactériennes et anti-parasitaires, notamment. En diffusion ou en friction (diluée à de l’huile végétale dans ce cas, car très irritantes pour la peau), elle procure un soulagement immédiat.
L’origan permet également d’aromatiser l’huile d’olive. Une branche glissée dans la bouteille développera tout son parfum au fil des jours, tout en apportant une touche décorative. Pensez, pour finir, à en parfumer votre vinaigre : versez-le tiédi sur les herbes lavées et séchées dans un bocal. Exposez celui-ci, fermé, au soleil et remuez-le tous les jours pendant deux semaines. Filtrez et transvasez dans une jolie bouteille en ajoutant une branche à l’intérieur… c’est prêt !
Histoire

Cousin sauvage de la marjolaine, l’origan est originaire du bassin méditerranéen et d’Asie Centrale. De la famille des labiacées, cette plante vivace et mellifère (butinée par les abeilles qui en produisent du miel) pousse spontanément sur les versants ensoleillés et pierreux des montagnes d’Europe. L’origanum vulgare aime aussi les sols calcaires et les bordures de routes, qu’elle embellit de ses jolies fleurs rose pâle à rouges.

En Égypte et en Inde, on la considérait comme une plante sacrée. Grecs et Romains lui attribuaient, eux, des vertus aphrodisiaques : c’était ainsi la plante du bonheur et de l’amour que l’on offrait aux jeunes mariés. C’est aussi dans l’Antiquité que ses propriétés médicinales ont été découvertes, et, au Moyen Âge, son infusion était fréquemment préconisée.

Publicités

SAUGE ANANAS

origan

La sauge ananas est une sauge aromatique provenant du Mexique dont le parfum fruité des feuilles rappelle celui de l’ananas. Il s’agit d’un sous-arbrisseau pouvant atteindre les 1,20 m de hauteur voire plus de un mètre cinquante si il est cultivé dans les meilleures conditions et sous un climat favorable. Plante vivace aux tiges ligneuses à la base, ramifiées et dressées, elle forme une touffe au port évasé de un mètre de large environ.

Les feuilles vert pale sont larges et recouvertes d’un fin duvet. Les longues fleurs tubulaires rouge intense, regroupées en épis à la cime des tiges légèrement pourprées, sont particulièrement mises en valeur par le vert discret du feuillage.

Ses qualités ornementales en font une merveilleuse plante de massif. Mais n’hésitez pas à la cultiver en pot pour embellir votre terrasse et l’avoir à portée de main quand vous cuisinez.

Avec ses feuilles, je prépare des infusions au goût délicat d’ananas.

Ses fleurs peuvent décorer des salades de fruits.

L’ART TOPIAIRE

L'ART TOPIAIRE

On appelle topiaire l’art de conduire et de tailler les végétaux pour en faire des sculptures vivantes. Elle était très largement utilisée autrefois dans les jardins à la française des châteaux et des manoirs où des jardiniers spécialisés taillaient les ifs, les buis, les sapins, les troènes et le lierre et leur donnaient diverses formes extravagantes, géométriques ou bien figuratives. La réalisation d’une de ces sculptures vivantes prenait souvent 20 ans ou même davantage. Des ménageries entières d’animaux distrayants ou terrifiants étaient composées pour amuser les visiteurs. En outre, des labyrinthes géométriques aboutissaient souvent à une statue, une fontaine, ou un étang aussi lisse qu’un miroir.
Quiconque a l’habitude de tailler sa haie ou sa vigne peut donner à cette opération nécessaire un caractère esthétique en y appliquant la technique de la topiaire.
Il est possible avec des espèces à croissance rapide, comme par exemple le lierre et le troène, d’obtenir des sculptures originales qui mettent une note de fantaisie dans le jardin le plus banal. Pour cela le jardinier doit savoir quand il doit manier le sécateur avec énergie, et quand il doit avoir la main légère. S’il est bon de tailler un peu, cela ne signifie pas nécessairement qu’il soit bon de tailler beaucoup. La réussite dépend de la coordination de l’œil et de la main, de l’imagination et d’une bonne connaissance de la plante et de son mode de croissance.
Le principe essentiel de l’art topiaire est de réussir à imaginer ce que va avoir comme conséquence la taille de la plante. Exemple : « Si je taille à cet endroit, de telle manière, dans quel sens la branche va-t-elle pousser ? »
La taille de formation doit être faite au printemps et la taille d’entretien à l’automne. Il doit s’écouler au moins trois mois entre deux coupes. Certaines plantes nécessitent des tailles intermédiaires, jusqu’à six par an. Mais attention, n’opérez jamais en période de gel ou de canicule.
Pour réaliser des formes plus complexes, comme les animaux, sachez qu’il existe une technique relativement simple. En effet, vous trouverez, dans les magasins spécialisés, des armatures métalliques de toutes formes. Il suffit de planter un jeune arbuste dans l’armature et d’attendre qu’il pousse. Lorsque les branches dépassent de l’armature, taillez-les.

BOURRACHE

BOURRACHE

Noms communs : bourrache, pain-des-abeilles, langue-de-boeuf.
Nom botanique : Borago officinalis, famille des boraginacées.
Nom anglais : borage.

Parties utilisées : parties aériennes, fleurs, huile tirée des graines.
Habitat et origine : originaire de Syrie, cette plante annuelle est depuis longtemps cultivée en Europe et en Amérique du Nord. Elle est parfois naturalisée dans les anciens emplacements de potagers ou le long des chemins de campagne.
Traditionnellement, les jeunes feuilles étaient consommées en salade rafraîchissantes et diurétiques, et leur goût rappelle un peu celui du concombre ou ajoutées aux soupes. Les fleurs étaient utilisées pour donner une saveur rafraîchissante au vin. De nos jours, les parties aériennes entrent parfois dans la composition de produits cosmétiques.
« La bourrache peut dire, et c’est la vérité : Je soulage le coeur, j’enfante la gaieté ».
Ces deux vers de l’École de Salerne résument l’usage que les Anciens faisaient de la plante : ils la disaient propre à chasser la mélancolie.

PORT LE CONQUET FINISTERE

PORT LE CONQUET FINISTERE

Le bateau c’est la liberté, pas seulement le moyen d’atteindre un but.
Bernard Moitessier

LE CONQUET FINISTERE NORD

LE CONQUET FINISTERE NORD

Rien n’est plus propice à la pensée lucide qu’une vue imprenable sur la mer.
Anne-Marie MacDonald

LE PAPILLON

LE PAPILLON

Naître avec le printemps, mourir avec les roses . Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur . Balancé sur le sein des fleurs à peine éclose. S’enivrer de parfums, de lumière et d’azur . Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes. S’envoler comme un souffle aux voûtes éternelles :                                                   Voilà du papillon le destin enchanté. Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose. Et sans se satisfaire, effleurant toute chose. Retourne enfin au ciel chercher la volupté !

Alphonse de Lamartine