LA MEMOIRE C’EST COMME UN JARDIN ELLE SE CULTIVE . L’Abbé Guillaume

LA MEMOIRE C'EST COMME UN JARDIN ELLE SE CULTIVE . L'ABBE GUILLAUME

La mémoire constitue l’estomac de l’esprit
Saint Augustin

L’odorat est un indice fort pour la mémoire.

Mémoire de tous les temps qui sommeille en nous et qui est au cœur de la création.
Il n’y aura jamais assez d’heures pour venir à bout de la mémoire.
Le temps est une mémoire sans objet. Forcer le temps à se souvenir c’est, pour ainsi dire, arrêter le temps.

Edmond Jabès

Se souvenir, c’est reconstituer le livre à partir de ces pages dispersées.

Pour conserver une bonne mémoire, l’idéal est de l’entraîner et de préserver son sommeil. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le sommeil permet au cerveau de consolider les souvenirs.
La mémoire fonde l’identité, établit la personnalité. Elle permet de voyager dans le temps, de récupérer les informations antérieures, de nous ancrer dans le présent, de nous projeter dans l’avenir.

Nous sommes ce que nous avons vécu, ce que nous savons et ce que nous ferons. L’oubli le plus préjudiciable est celui qui ne nous permet plus d’avancer. La mémoire permet, elle, de mieux nous comprendre, de mieux comprendre le monde ; elle fait de nous un être unique et responsable, elle crée notre singularité.

Saint Augustin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :