Liberons nos souffrances grâce au pouvoir de l’instant présent. Stephan Kaenel

Réflexions de Stephan Kaenel :

N‘avez-vous pas le sentiment que les journées passent de plus en plus vite et que vous n’avez plus le temps de faire tout ce que vous avez à faire ?

Nous vivons à un rythme beaucoup plus élevé qu’il y a une vingtaine d’année et il y a une bonne raison à cela : la course folle à la performance, la recherche continuelle de la croissance économique, l’obligation d’atteindre des objectifs de plus en plus ambitieux….
Même si nous avons fait des progrès considérables dans de nombreux domaines qui nous permettent notamment aujourd’hui de vivre bien plus longtemps qu’il y a quelques années, même si nous sommes de plus en plus capable de rationaliser notre temps et notre travail pour obtenir de meilleurs résultats en moins de temps, tous ses efforts ont un prix.

Les gens sont de plus en plus fatigués, stressés, victimes d’angoisses. Ils craignent l’avenir et sont pessimistes sur ce que le futur leur réserve.

Une vraie souffrance touche toutes les couches de la population. Cette souffrance pousse chacun à rechercher le bonheur, souvent par des plaisirs éphémères comme la nourriture, les biens matériels, le sexe, les sensations fortes…

Parfois nous tentons d’enterrer cette souffrance par d’autre moyen qui nous font oublier ce que nous vivons : les médicaments, l’alcool, les drogues…..

Tout ceci ne fait qu’augmenter notre mal-être, nous culpabilisons de ne pas être parfait, de succomber à la tentation de plaisirs qui ne durent qu’un temps…

La souffrance s’accentue….et la maladie fait son apparition.

Heureusement, à chaque problème, il y a une solution. Vous pouvez vous libérer de cette souffrance, c’est tout à fait possible et c’est même recommandé !

Votre souffrance à une bonne raison d’exister, elle vous signale qu’il est temps de changer quelque chose, il est temps pour vous d’agir.

Vous devrez peut-être interrompre votre lecture pour y laisser place à un moment de réflexion et pouvoir méditer sur ce que vous venez de lire.

Comment pouvez-vous être présent, ici et maintenant…..alors que vous vivez dans un monde rempli d’incertitude et d’insécurité….?

Votre passé peut-il, et doit-il, être totalement effacé de votre mémoire ?

Non, car il a bien existé une fois et a eu une influence ce que vous êtes aujourd’hui.

Pour mieux comprendre comment vivre l’instant présent en tenant compte du passé et du futur, Eckhart Tolle a une jolie manière d’aborder la notion du temps et le divise en deux : le temps-horloge et le temps psychologique.

Vous utilisez le temps-horloge lorsque :

Vous devez planifier des évènements futurs comme l’heure à laquelle vous devez vous lever, à laquelle vous devez aller travailler.

Vous vous fixez un objectif et vous prévoyez les différentes étapes pour y parvenir.

Vous allez puiser dans votre mémoire pour rechercher une information, comme par exemple une erreur que vous auriez commise et que vous ne désirez plus refaire.

Vous utilisez le temps-psychologique lorsque :

Vous craignez ce qui va se passer demain, de la surcharge de travail que vous allez avoir et du manque de temps dont vous allez devoir faire face

Vous vous fixez un objectif et vous vous focalisez uniquement sur un résultat précis que vous espérez atteindre comme la réussite matérielle, la reconnaissance, le bonheur futur, dans l’espoir d’atteindre

Vous pensez à l’erreur que vous avez faite et vous commencez à vous reprocher de façon continue de l’avoir faite, si vous éprouvé de la culpabilité, du remord, que vous nourrissez ces pensées sans cesse, alors vous entrez dans la notion de temps-psychologique.

Le temps est l’instrument de votre négativité, de votre souffrance, car les inquiétudes liées à l’avenir et les souffrances liées au passé sont créées par votre mental et elles sont inutiles, puisque seul le moment présent existe !

Si vous pensez que votre objectif de vie est d’atteindre, de devenir ou d’accomplir quelque chose, nous y parviendrez jamais pour une bonne raison : vous êtes déjà dans votre objectif de vie.

Vous ne pouvez pas vous libérer de vos souffrances dans le futur, car le seul moment où vous souffrez, c’est dans le présent.

Rien ne s’est jamais produit dans le passé : cela s’est produit dans le présent.

Rien ne se produira jamais dans le futur : cela se produira dans le présent.

Les problèmes ne sont que des illusions du mental, car dans le présent, il n’y a pas de problème.

Que faire en cas de problème, s’il n’y a pas de problème ?

Chaque problème est en réalité une situation provisoire et non permanente à régler. Christian Godefroy

Soit vous pouvez la régler de suite, soit vous ne pouvez rien faire pour le moment et vous n’avez de choix que de l’accepter telle-quelle.

Tout change tout le temps, votre situation pourra même parfois se régler par elle-même.

C’est donc totalement inutile de vous en inquiéter….

Même si vous devrez faire quelque chose dans quelques jours, vous n’avez pas à vous inquiéter non plus.

Lorsque vous entreprenez quelque chose, observez si vous ressentez de la joie, de l’aisance et de la légèreté.

Si ce n’est pas le cas, c’est que le moment présent est passée en arrière-plan et votre vie est perçue comme un combat ou un fardeau.

Accordez-vous plus d’importance au résultat, qui se trouve dans le futur, qu’à l’action qui se trouve dans l’instant présent ?

Accordez l’attention la plus totale à tout ce que l’instant présent peut vous offrir, en acceptant totalement ce qui est.

En effet, si vous y résister, vous ne pourrez pas y accorder votre entière attention.

La joie et la facilité sont de retour dès que vous honorez le moment présent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :