Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche, tu les tiens de l’Amour, c’est un don qu’il t’a fait. Joseph-François-Édouard de Corsembleu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :