Au moment où l’ombre vivante du désir emporta mon corps et mon âme, je sus que j’étais à lui, et qu’il était à moi. Que l’amour est aussi fort que la mort. Et comme le regard d’un homme peut tuer, le regard d’un homme peut donner la vie. Eliette Abécassis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :