Je n’ai envie que de t’aimer. Un orage emplit la vallée. Un poisson la rivière. Je t’ai faite à la taille de ma solitude. Le monde entier pour se cacher. Des jours des nuits pour se comprendre. Pour ne plus rien voir dans tes yeux. Que ce que je pense de toi. Et d’un monde à ton image. Et des jours et des nuits réglés par tes paupières. Paul Eluard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :