Archive | juillet 2016

A l’image de la parole divine, la parole humaine a le pouvoir, quand elle est positive, de secourir, d’aider, d’accumuler les énergies et de manifester leurs effets.

Alexandre Gurvitch avait découvert que sous certaines conditions un corps peut émettre vers un autre corps un rayonnement énergétique qu’il appela rayonnement mitogénétique.

Fritz Albert Popp, du centre de radiologie de Merbourg, mit en évidence que l’énergie était transmise par un rayonnement ultra faible de photons (UV) qu’il appela chimioluminescence sombre, et énonça le principe que l’information reçue par le corps se transmettait à l’intérieur de celui-ci de cellule à cellule, pour atteindre et influencer l’organisme tout entier.

Après plus de 1500 expériences rigoureuses à l’Institut de Novossibirsk, Vlaïl Kaznatcheyev mit en évidence la possibilité de transmettre l’information de cellules malades à d’autres cellules saines situées à plusieurs mètres, et constata que, au bout de 3 à 4 heures, elles étaient infectées et mouraient à leur tour.

Mais le constat inverse était évident : si ces rayonnements apportent de l’information qui peut provoquer la mort, ils peuvent aussi apporter une information qui guérit.

Tsiang Kan Zheng, chinois vivant en Russie, spécialisé dans les transmissions énergétiques et informationnelles en fait la démonstration. Avec Tsiang Kan Zheng, nous entrons de plein pied dans le royaume de la « magie ».

Conclusion :

        Si l’on met bout à bout les conclusions des travaux de tous ces scientifiques de haut niveau, on peut comprendre comment :
      1. la force de la pensée (Tamia Rechetnikova) peut permettre à un magnétiseur / radiesthésiste qualifié de recevoir à distance des informations sur l’état de santé d’une personne, et
      2. de transmettre à ses corps subtils, à travers l’espace et le temps (Boris Iskakov), les « informations » de santé nécessaires
      3. pour obtenir des transmutation visant à la guérison et au rajeunissement de l’organisme. (Tsiang Kan Zheng).

Si Tu M’Aimes Encore

Si tu m’aimes encore
Mets la voile et prends la grande mer
On cherchera un nouveau ciel, une nouvelle terre
Là, ou l’amour sera possible, là ou on peut tout refaire

Si tu m’aimes encore
Verse tes larmes et arrose tous les déserts
On sèmera un nouveau grain pour que tout soit vert
Là, ou un été chaud peut devenir un doux hiver

Si tu m aimes encore
Rallume nos deux étoiles qui errent
On marchera comme avant sous leur fine lumière
Là, ou un « je t’aime » peut faire trembler tout l’univers

Mohamed Elwafi