L’automne L’été s’achève doucement et l’automne s’installe Brumes et brouillard font leur apparition Les jours raccourcissent, la fraîcheur matinale se fait sentir Dans les forêts les arbres changent de couleur Les feuilles tombent en tourbillonnant et tapissent les sols La nature vieillissante se repose et prend ses quartiers d’hiver Qu’il est bon de s’y promener en cette période où tout est calme De se sentir envahir d’un parfum naturel et sauvage à l’état brut Au cœur d’un bosquet, un étang, silencieux inconnu de tous Quelle merveille, quelques canards barbotent paisiblement Certain oiseaux migrateur passent et s’y arrêtent pour se reposer Moi devant un tel tableau je ne peux que m’émerveiller Assis sur la berge je suis là, j’admire et je pense Je pense à cette nature qui nous fait rêver et qui apaise notre cœur A cette nature qui réveille en nous d’étranges sensations Des sensations que l’on aimerait partager avec l’être aimé Apprécier avec celui-ci des moments magiques et intenses Mais la réalité nous rappel que nous sommes seul à cet instant Il nous faut simplement apprécier ce moment et d’en faire un rêve. Véramo, Poète

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :