Cette horloge qui rythme l’organisme

Pourquoi dormez-vous mal la nuit ? Pourquoi vous sentez-vous déprimé en hiver ? Peut-être votre « horloge biologique » est-elle déréglée. Une zone de notre cerveau bat comme un métronome et donne la mesure à notre organisme.

Ce sont de petits animaux, des lémuriens du nom de microcèbe (Microcebus murinus), qui fourniront peut-être la réponse. Des études récentes menées au Laboratoire d’Écologie Générale montrent qu’il est possible de leurrer l’horloge biologique afin de leur faire croire que les années ont raccourci de plus de moitié. Résultat : les animaux vieillissent prématurément. À l’inverse, pourrait-on lui faire croire que les jours s’allongent ? On parviendrait alors à ralentir l’apparition des signes du vieillissement. On détiendrait l’un de ces secrets de jouvence dont l’humanité n’a jamais cessé de rêver.

Oui, le corps de l’homme abrite bien une horloge biologique. « Elle se situe dans le cerveau, à la base de l’hypothalamus, indique Fabienne Aujard, chronobiologiste au Laboratoire d’Écologie Générale. Plus exactement au niveau de deux petites structures constituées  chacune de 10.000 cellules nerveuses, les neurones »

Cette horloge biologique pourrait-elle avoir une action sur notre longévité ? Après tout, si on parvenait à ralentir le tempo qui rythme notre organisme, nous pourrions peut-être vivre plus longtemps.


Que conclure ?
Que l’horloge biologique joue un rôle dans la vitesse à laquelle les signes du vieillissement apparaissent. Qu’il devrait être possible d’agir sur elle, de manière médicamenteuse ou autre, pour réguler son fonctionnement. Déjà, on donne de la mélatonine, une hormone produite la nuit par l’organisme, à ceux qui voyagent beaucoup et ont besoin de se « resynchroniser » en cas de décalage horaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :