Archive | septembre 2018

Hier premier jour de l’automne

Et, malgré le mauvais temps

J’ai enfourché mon vélo,

Je m’époumone crie je t’aime

Et mon cerveau est content

Car je souris dans le vent

Victoire Kephale

Hier, dernier jour de l’été

A la mer me suis baignée

Malgré le vent et  la pluie

Chasser la mélancolie

A l’horizon un arc en ciel

Je souri, un signe du ciel

Et, ses magnifiques couleurs

Oui, j’espère le bonheur.

Victoire Kephale

 

Dans la position de la méditation, je trouve qu’il y a beaucoup trop de contraintes corporelles, et que l’on ne tient pas assez de la morphologie des personnes. Comment voulez-vous que le corps se relâche parfaitement, surtout et maintenant que l’on sait que le corps et l’esprit sont liés, sont connectés ! Victoire Kephale

Il n’y a pas de meilleure posture de méditation parce que cela dépend de votre morphologie, de la flexibilité de votre corps, de son histoire, de ses capacités en somme … C’est pour cela que la méditation s’adresse à tous parce qu’elle n’est en rien un exercice postural.

Il n’y a de bonne position que celle qui vous convient. Et une fois celle-ci trouvée, le corps peut la reproduire indéfiniment. La première étape de la pratique de la méditation est alors terminée.

J’ai pu constater par moi-même que la position choisie, quelle qu’elle soit, à partir du moment où elle est « officielle », ne modifie en rien la qualité de la Méditation.

Qui d’autre que soi-même peut savoir pour soi-même ?

Pour finir avec les différentes possibilités de cette position, mon kinésithérapeute conseille de s’assoir sur une chaise à califourchon et pas seulement pour méditer. Vous remarquerez, si vous possédez une chaise qui s’y prête, que cela provoque automatiquement l’antéversion du bassin et la bonne courbure du dos.

 

G. Brajeul

L’ikigaï, la méthode japonaise pour trouver sa mission de vie. L’ikigaï, c’est un terme japonais généralement traduit par « joie de vivre » ou « raison d’être » ou « mission de vie ».

Pourquoi je me lève le matin et pourquoi ma vie vaut la peine d’être vécue ?

  • Ce que vous adorez faire ( la passion )
  • Ce dont le monde a besoin ( la mission )
  • Ce pour quoi vous pouvez être payé ( la profession )
  • Ce pour quoi vous êtes doué ( la vocation)
  • Se retrouver avec soi-même
  • Creuser ses envies ce qui vous rend curieux
  • Trouver sa zone de brillance c’est-à-dire le domaine dans lequel on est doué et qui nous inspire
  • Garder confiance Vous avez de la valeur, alors faites-vous confiance et agissez comme si vous étiez déjà la personne que vous voulez devenir.
  • S’entourer des bonnes personnes s’entourer de personnes inspirantes,