Archive | janvier 2019

Marcher plus vite pour vivre plus longtemps ?

Des chercheurs Australiens ont associé l’augmentation du rythme de marche à un risque de mortalité réduit.

On le sait, marcher est bon pour la santé. Mais marcher vite serait encore mieux ! Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Sydney, en Australie, a montré que la marche moyenne et rapide était associée à une réduction de la mortalité (toutes causes confondues) et également à une réduction de la mortalité par maladies cardiovasculaires.

Activité modérée = 3 à 5,9 fois supérieure à l’intensité du repos. Activité soutenue = 6 fois supérieure à l’intensité du repos chez l’adulte, 7 fois chez l’enfant et l’ado.

Applique les APS RASP = Régulière, Adaptée, Sécurisante, Progressive et Pérenne.

Et, tu éviteras ces pathologies : BPCO = Broncho – pneumopathie chronique obstructive, maladie cardiovasculaire, cancers, obésité, lombalgies chroniques, ostéoporose, arthrose, diabète 1 et 2, neuropsychiatrie, dépression, maladie d’alzheimer…