Archive | octobre 2019

La mémoire olfactive, profondément enracinée dans le cerveau

La partie du cerveau qui analyse et interprète les odeurs est appelée le « bulbe olfactif », et elle est située à côté de l’hippocampe. Cela a son importance, car c’est l’hippocampe qui a pour fonction de créer et de fixer les souvenirs, en particulier ceux liés aux expériences. L’odorat est le seul sens qui va directement jusqu’au cerveau, sans avoir besoin de détours, contrairement à la vue ou à l’ouïe. Très profond dans le cerveau, à l’abri des mots et des descriptions, les impressions sensorielles vont alors avoir davantage tendance à se mêler intimement à des souvenirs d’endroits ou de de moments.