Archive | janvier 2020

La Pince pour faire circuler l’énergie

Le corps humain et les points cardinaux

Dans la tradition yogique, l’Est représente l’avant du corps et l’Ouest l’arrière, tandis que le Nord est associé à la tête et le Sud aux pieds.

Le Plan incliné ou Posture pelvienne (Katikâsana), ou encore l’Étirement de l’Est Purvottanâsana (ou Purvottâsana) stimule la musculature. Les muscles aident à maintenir certains organes à leur place et vous aident dans le maintien de votre statique. C’est en pratiquant longtemps et correctement le Plan incliné, dans la détente maximale qu’il permet de vraiment ressentir les muscles sollicités.

 

L’étirement de l’ouest : Paschimottanasana est la meilleure des postures; grâce à elle, les courants de Prana montent le long de Sushumna, le feu digestif augmente, le ventre devient plat et le corps se libère de toute maladie.

Comment effectuer la posture

Les jambes tendues devant vous, raides comme des baguettes, penchez-vous vers l’avant, saisissez vos orteils des deux mains et placez votre front sur les genoux.

Paschimottanasana fait circuler la force vitale, le Prana.

Le canal énergétique le plus important pour un yogi se situe dans la colonne vertébrale Sushumna Nadi : le feu cosmique, la moëlle épinière

Les bienfaits de la posture
On sait que lorsqu’un muscle est étiré assez longtemps, sa tension diminue. Cette détente améliore la circulation sanguine dans le muscle et favorise sa vitalité.

Les sages avaient également découvert l’effet bénéfique de cette posture sur la digestion. La flexion en avant contracte l’abdomen et masse tous les organes internes au rythme de la respiration. Le foie, les reins, les glandes surrénales et les intestins s’en trouvent stimulés.

 

 

 

Dans le silence, la joie, la paix, se trouve l’approfondissement de la perception. La perception c’est un pôle direct sur le silence. C’est un art. Apprendre à ressentir sans conceptualiser, sans préférer, sans juger; uniquement ouverture sensorielle. Quand vous écoutez la vie, il n’y a que la paix, mais quand vous pensez, vous jugez, vous refusez, il n’y a que violence. La paix profonde vient de cette totale ouverture à la sensorialité. Eric Baret

Commencez par la sensation corporelle : dénouez tout ce qu’il y a à dénouer jusqu’à ce que votre corps soit entièrement vacant. La notion périphérique cessera et vous vous emboîterez dans l’espace. Il ne restera plus de Moi. Jean Klein.

L’exploration de la respiration, la découverte du « souffle » tient une part essentielle dans cette dynamique.

Accueillez la vie comme elle se présente.
Ne mettez pas l’accent sur le monde mais changez votre attitude à son égard.
Soyez votre totalité et le monde changera.
Jean Klein