Archive | Guy De Maupassant RSS for this section

Le vrai baiser est celui que l’on aime faire à l’être aimé.

Rempli d’émotions, il révèle l’ivresse d’un instant, recèle des secrets inavoués, inavouables, retranscrit par son élan la force du sentiment qu’il contient.

Amoureux, sensuel, rien n’est plus enivrant qu’un baiser avec l’être aimé

« Sais-tu d’où vient notre vraie puissance? Du baiser, du seul baiser! Quand nous savons tendre et abandonner nos lèvres, nous pouvons devenir des reines, des rois. Le baiser n’est qu’une préface, pourtant. Mais une préface charmante, plus délicieuse que l’œuvre elle-même, une préface qu’on relit sans cesse, tandis qu’on ne peut pas toujours… relire le livre. Oui, la rencontre des bouches est la plus parfaite, la plus divine sensation qui soit donnée aux humains, la dernière, la suprême limite du bonheur. C’est dans le baiser, dans le seul baiser qu’on croit parfois sentir cette impossible union des âmes que nous poursuivons, cette confusion des cœurs défaillants. (…). Une seule caresse donne cette sensation profonde, immatérielle des deux êtres ne faisant plus qu’un, c’est le baiser. Tout le délire violent de la complète possession ne vaut cette frémissante approche des bouches, ce premier contact humide et frais, puis cette attache immobile, éperdue et longue, si longue! de l’un à l’autre. » Maupassant

 

Publicités