Archive | Les pouvoirs de la pensée RSS for this section

On récolte ce que l’on sème. Dès maintenant envoie tes pensées de prospérité à tous ceux que tu connais.

Souhaite-leur d’avoir autant d’argent qu’il le désirent. Tu feras tellement bouger d’énergie que ça va te revenir beaucoup plus vite que si tu pensais argent pour toi seulement. Lise Bourbeau (écoute ton corps)

Publicités

Je suis le seul maître de ma vie.

Je réalise qu’en pensant je crée. Je deviens ce que je pense. Alors mon bonheur, ma prospérité, l’amour et l’harmonie dépendent de mes pensées. Lise Bourbeau

Comment pratiquer une visualisation consciente de nos désirs ?

Il s’agit de s’unir mentalement et émotionnellement à son désir, en imaginant fréquemment son accomplissement. Plus simplement, il suffit de contempler son désir.

Les images mentales se comportent comme de véritables pulsions d’énergies et d’informations suscitant la capacité organisatrice de l’intelligence qui gouverne l’Univers. Ces images doivent être soutenues par l’intime conviction de leur réalisation. C’est le contraire du doute.
quantique
Une fois l’idée acceptée par le subconscient, le processus de changement devient possible. Le cerveau va organiser un comportement inconscient propice à sa réalisation.
quantique
Quand nous comprenons comment nous relier constructivement à l’Énergie Créatrice un formidable sentiment d’assurance se développe. Confiance veut dire « avoir foi » mais plus qu’en soi, c’est dans notre relation avec le principe de vie qui anime l’Univers que nous devons placer notre foi.
quantique
Pour les hommes et les femmes qui apprennent à cultiver une connexion positive avec ce champ de pures potentialités, la vie n’est plus jamais la même. Les choses s’accomplissent à l’évidence de plus en plus facilement, la Source créatrice travaille au service de leur accomplissement.
quantique
Ils évoluent alors à un niveau où s’estompent les interférences empêchant la magnificence de l’Univers de se déverser en eux.
quantique
Conscients que le bonheur n’est pas quelque chose d’individuel, ils possèdent pour la plupart de grands objectifs de vie orientés vers les autres. Dans tous les cas, ils font des choix porteurs de joie. Leur enthousiasme est reconnaissable et ils avancent avec sérénité sans redouter le changement dans lequel ils savent voir une opportunité.
quantique
En cas de difficultés, ils comprennent aussitôt la nécessité de se mettre en harmonie avec les forces fondamentales de la nature. Plus ils parviennent à entretenir et développer cette relation intime avec l’énergie créatrice, plus va s’accroître leur capacité de réalisation.

Prendre plaisir à l’idée de créer une nouvelle réalité
quantique
Quel que soit l’objet de notre désir, le plus important est d’en sentir la réalité même si dans l’instant les moyens font défaut, ceci dans la compréhension que notre but existe déjà dans l’Univers à partir du moment où l’on décide qu’il s’y trouve.
quantique
Si l’intention de réaliser nos désirs est importante, de même que l’attention que l’on peut leur donner, il est fondamental d’y associer le sentiment de satisfaction lié à l’idée de leur réalisation.
quantique
Il suffit alors d’avancer dans cette certitude que notre désir porte en lui le mécanisme de sa réalisation.

quantiqueD’un point de vue psychologique, le désir est une tendance devenue consciente d’elle-même, qui s’accompagne de la représentation du but à atteindre et souvent d’une volonté de mettre en œuvre des moyens d’atteindre ce but. Le désir est similaire au besoin, car ils sont censés combler un manque.

A l’image de la parole divine, la parole humaine a le pouvoir, quand elle est positive, de secourir, d’aider, d’accumuler les énergies et de manifester leurs effets.

Alexandre Gurvitch avait découvert que sous certaines conditions un corps peut émettre vers un autre corps un rayonnement énergétique qu’il appela rayonnement mitogénétique.

Fritz Albert Popp, du centre de radiologie de Merbourg, mit en évidence que l’énergie était transmise par un rayonnement ultra faible de photons (UV) qu’il appela chimioluminescence sombre, et énonça le principe que l’information reçue par le corps se transmettait à l’intérieur de celui-ci de cellule à cellule, pour atteindre et influencer l’organisme tout entier.

Après plus de 1500 expériences rigoureuses à l’Institut de Novossibirsk, Vlaïl Kaznatcheyev mit en évidence la possibilité de transmettre l’information de cellules malades à d’autres cellules saines situées à plusieurs mètres, et constata que, au bout de 3 à 4 heures, elles étaient infectées et mouraient à leur tour.

Mais le constat inverse était évident : si ces rayonnements apportent de l’information qui peut provoquer la mort, ils peuvent aussi apporter une information qui guérit.

Tsiang Kan Zheng, chinois vivant en Russie, spécialisé dans les transmissions énergétiques et informationnelles en fait la démonstration. Avec Tsiang Kan Zheng, nous entrons de plein pied dans le royaume de la « magie ».

Conclusion :

        Si l’on met bout à bout les conclusions des travaux de tous ces scientifiques de haut niveau, on peut comprendre comment :
      1. la force de la pensée (Tamia Rechetnikova) peut permettre à un magnétiseur / radiesthésiste qualifié de recevoir à distance des informations sur l’état de santé d’une personne, et
      2. de transmettre à ses corps subtils, à travers l’espace et le temps (Boris Iskakov), les « informations » de santé nécessaires
      3. pour obtenir des transmutation visant à la guérison et au rajeunissement de l’organisme. (Tsiang Kan Zheng).

La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps,

Le mot Dianétique vient des mots grecs dia, qui signifie « à travers » et noûs, qui signifie « esprit ou âme ». La Dianétique est définie de façon plus précise comme « ce que l’âme fait au corps ».

L’homme est composé d’un esprit, d’une âme et d’un corps. L’âme et l’esprit cohabitent dans le corps. L’esprit est ce que l’homme est vraiment, ce qu’il a conscience d’être. L’âme guide l’esprit et donne vie au corps. Le corps est l’habitacle de l’esprit dans le monde physique.

Le plaisir est l’élément positif.
Le plaisir, c’est la joie éprouvée dans le travail ;
c’est la contemplation de l’œuvre achevée ;
c’est la lecture d’un bon livre ;
c’est la compagnie d’un ami cher ;
c’est s’écorcher les genoux en faisant l’ascension du Cervin (…) ;
c’est l’amour qui sonne à la porte ; c’est l’aventure, l’espoir, l’enthousiasme (…) ;
c’est ce que l’Homme fait et est heureux de faire… »

Ron Hubbard,

Toute émotion peut être modifiée SUR LE CHAMP, (à l’instant présent…), en réfléchissant par exemple, à quelque chose de gai, ou en chantant une chanson, ou encore en se remémorant une expérience heureuse, etc…

Dans la vie faut pas s’en faire
Moi je ne m’en fais pas
Toutes ces petites misères
Seront passagères
Tout ça s’arrangera
Je n’ai pas un caractère
A me faire du tracas
Croyez-moi sur terre
Faut jamais s’en faire
Moi je ne m’en fais pas