Archive | Musique et émotions RSS for this section

Musique et émotions

Le pouvoir émotionnel de la musique, dont sont responsables les structures cérébrales participant aux émotions (tels que l’amygdale cérébrale ou le cortex orbitofrontal), est en grande partie responsable de l’effet thérapeutique ou non d’une musique.

Des études réalisées récemment ont prouvé qu’une audition musicale peut déterminer un changement de l’état affectif existant ou encore le renforcer. Cependant, les réponses affectives à une œuvre musicale sont dues à plusieurs facteurs : le tempérament de l’individu, son éducation, le contexte socioculturel, et bien entendu le choix de l’œuvre et son interprétation. De ce fait, le niveau d’intensité des réactions émotionnelles lors de l’écoute musicale varie avec les individus et se montre révélateur : une réaction toujours identique, quel que soit le genre d’œuvre proposé, est souvent signe d’une profonde angoisse, alors qu’un niveau d’intensité très élevé permet de déceler les cas pathologiques.