Archive | novembre 2015

Chaque matin, loin de toi, n’est que manque et supplice. Viens que j’effleure ta bouche de mes brûlantes lèvres, Et que je caresse ce beau corps qui fait mes délices. Maxalexis

bon lundi

Publicités