Archive | Les aliments riches en vitamine C RSS for this section

FRAMBOISIER

Le Framboisier ou Ronce du mont Ida (Rubus idaeus L.1753) est une espèce d’arbrisseaux de la famille des Rosacées (tribu des Rubae ), couramment cultivé pour leurs fruits, les framboises.

LE FRUIT

Une haute densité minérale et vitaminique C

La framboise possède l’une des densités minérales les plus élevées pour un fruit frais : elle fournit en effet plus de 1300 mg de minéraux pour 100 kcalories. Et ses densités en magnésium (53 mg/100 kcalories), en calcium (58 mg/100 kcalories) et en fer (1,8 mg/100 kcalories) sont tout à fait remarquables. Elle contribue donc efficacement à la couverture des besoins en minéraux de l’organisme.

Même intérêt en ce qui concerne l’apport en vitamine C : une portion de 100 g de framboises en apporte 25 mg, soit plus de 30 % de l’apport quotidien recommandé ! On sait que le taux de la vitamine C diminue rapidement après la récolte. Mais la framboise est un fruit fragile, qu’on ne peut garder plus de 2 ou 3 jours au maximum. Et sa richesse en acides organiques protège la vitamine C de la destruction par l’oxygène de l’air. C’est pourquoi quand on consomme des framboises, on bénéficie toujours d’une teneur maximale en vitamine C !

Une protection

. Contre les maladies cardio-vasculaires

. Contre le cancer

. Contre l’inflammation et l’oxydation

LA FEUILLE

Les feuilles de framboisier sont sans doute les meilleures alliées des femmes.

Nutritive et riche en minéraux, cette plante tonifie l’utérus et soutient les femmes qui ont des problèmes au niveau du système reproducteur : syndrome prémenstruel, crampes, menstruations surabondantes, endométriose, fibrome, infertilité, ptôse…

Elle est aussi d’une grande aide pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Elle tonifie l’utérus et enrichit le lait.

De plus, grâce à son action astringente, elle apaise les maux de gorge et les petites diarrhées. On infuse les feuilles en se limitant à deux tasses par jour. L’infusion peut aussi servir de douche vaginale ou de compresse qu’on applique sur des blessures mineures ou des conjonctivites.

Les feuilles de framboisier contiennent  des  vitamines (A, C,  E ) des minéraux :du fer, du magnésium,du potassium, du calcium, du phosphore).

Publicités

Mangez des fraises, c’est bon pour la santé !

Mangez des fraises, c'est bon pour la santé !

La fraise est riche en vitamine C : il suffit d’une portion de 150 g pour couvrir l’apport journalier recommandé (AJR) en vitamine C, soit environ 80 mg pour un adulte. Elle apporte de la vitamine A ainsi que des vitamines du groupe B, vitamine B9.
Elle contient une quantité intéressante de flavonoïdes, anti-oxydants qui lui donnent sa couleur rouge. Sa teneur en minéraux est modérée mais elle contient du potassium, du fer, du cuivre et du zinc.
Ses fibres sont abondantes, constituées à la fois de fibres tendres comme les pectines (qui donnent au fruit son moelleux), et de fibres plus résistantes comme la lignine (composantes essentielles des akènes parsemant sa surface).
Faible en calories
La fraise est une formidable alliée santé-plaisir, c’est un fruit adoré ! Riche en eau (90%), pauvre en sucre (10%), en cellulose et en matières grasses, c’est un des « fruits » les moins caloriques (seulement 35 Kcal pour 100 g) ! Elle peut donc être conseillée dans le cadre d’un régime amincissant…

Riche en vitamines
La fraise est particulièrement intéressante pour son apport vitaminique, qui stimule nos défenses immunitaires, notamment en vitamine C (teneur équivalente à celle de l’orange). Il suffit d’une portion de 150 g (ce que l’on consomme habituellement) pour couvrir l’apport journalier recommandé (AJR) qui est de 80 mg pour l’adulte.

… et en minéraux
L’apport en minéraux est modéré mais diversifié et équilibré. Il est en tout cas supérieur à bien d’autres fruits. Comme dans la plupart des végétaux frais, le potassium domine : il est bon pour l’influx nerveux, pour les reins et contre l’hypertension. La fraise contient également du calcium ainsi que du phosphore, bons pour les os, du magnésium, qui aide à lutter contre le stress, et du fer, qui apporte de l’énergie aux muscles (le cuivre et le zinc facilitant sa bonne assimilation).

Une mine de bienfaits !

• Avant tout, la fraise augmente l’ensemble des défenses naturelles de l’organisme.

• Elle possède certaines propriétés bactéricides.

• Elle est diurétique et légèrement laxative.

• Rafraîchissante, elle possède de grandes qualités apéritives.

• Elle est bénéfique dans le traitement de l’asthénie physique et psychique.

• En usage externe, elle revitalise la peau, éclaircit le teint, prévient les rides, et présente des propriétés astringeantes.

Les fraises, pour la santé et pour le plaisir!
Un des meilleurs fruits que vous puissiez consommer, riche en une grande quantité de nutriments indispensables pour maintenir l’organisme en santé.

Les fraises, pour la santé et pour le plaisir! Mucilages, pectine, huiles essentielles, acides malique et citrique, vitamines, minéraux, bioflavonoïdes, la liste des nutriments santé est très longue!

Protégent les reins
Elles sont digestives, légèrement laxatives, diurétiques et elles sont efficaces pour protéger des pierres (lithiase) aux reins. Les fraises diminuent l’acide urique des urines et alcalinisent le sang et renforcent le système immunitaire.

Favorisent l’action du système glandulaire et de la thyroïde
La fraise bien pourvue en minéraux, contient également de l’iode indispensable à la production de la thyroxine de la glande thyroïde.
La fraise exerce également une action bienfaisante sur la fonction hépatique, de même que sur les systèmes glandulaires nerveux.

Efficaces contres les bactéries et virus
Les fraises ont la capacité de détruire de nombreux virus, tels que celui de la poliomyélite et de l’herpès simplex.

Protection du système cardio-vasculaire et de certains cancers
Sa richesse en pectine permet de lutter efficacement contre un excès de cholestérol. Les fraises sont donc un aliment préventif pour le cœur et la circulation sanguine.
Riche en antioxydants , les fraises offrent une bonne protection contre le cancer. Elles empêchent la formation de nitrosamines dans l’intestin, des agents hautement cancérigènes.

Action anti-inflammatoire
Selon de nombreux naturopathes, dont Raymon Dextreit, la fraise posséderait des propriétés anti-inflammatoire semblables à l’aspirine (acide salicylique). Selon Dextreit, les rhumatisants ont tout intérêts à confier à la fraise le soin de les délivrer de leurs misères habituelles. Il écrit que soumises à l’analyse, les fraises se sont révélées contenir de précieux sels minéraux et d’une substance donnant la réaction de l’acide éthyl-méthyl-salicylique. Contrairement aux produits salicyliques produits par voie de synthèse chimique, qui possèdent de nombreux effets secondaires dangereux, les composés similaires produits par la nature, ne sont pas toxiques pour l’organisme.

Fraises et perte de poids
Riches en manganèse, un oligo-élément utilisé par la glande thyroïde pour produire des hormones à action amincissante dans le processus métabolique. La présence de potassium et certains tanins exercent une action diurétique, favorable à la perte de poids et à l’élimination.
Selon le Dr Alan Hirsch,M.D, le simple fait de respirer l’arôme de la fraise en pratiquant un exercice léger, augmenterait le taux du métabolisme et favoriserait la perte de poids. L’odeur de la fraise favoriserait la production d’endorphines qui augmentent la performance musculaire.
Elles augmentent l’immunité
Elles favorisent la santé des yeux
Elles aident à combattre le cancer

Elles ont des effets antirides

Elles luttent contre le mauvais cholestérol
Elles réduisent l’inflammation des articulations
Elles régularisent la tension artérielle
Elles sont une source de fibres
Elles aident à maintenir un poids sain

LA CIBOULETTE SOURCE DE VITAMINE K ET C

LA CIBOULETTE

La ciboulette est une plante aromatique de la famille des Amaryllidacées (anciennement Liliacées ou Alliacées). Une étude épidémiologique démontre que la consommation de légumes de la famille des alliacées (incluant la ciboulette, l’ail et l’oignon) pourrait prévenir les cancers de l’estomac et de l’oesophage. La ciboulette fraîche est une source de vitamine K pour la femme. La vitamine K est nécessaire pour la synthèse de protéines impliquées dans la coagulation du sang (autant dans la stimulation que l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os et évite la calcification artérielle (accidents cardio-vasculaires). En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine. C’est un Antioxydant. Les antioxydants sont des composés qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans le corps. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Quelques chercheurs (voir pour vivre mieux et plus longtemps de mon blog) ont évalué la capacité antioxydante des fines herbes et tous s’entendent pour dire que les fines herbes fraîches ont une capacité antioxydante non négligeable, parfois même plus élevée que celle de certains fruits et légumes. Cela démontre qu’effectivement, l’ajout de fines herbes de façon régulière dans l’alimentation contribue à l’apport en antioxydants. Plus spécifiquement, l’activité antioxydante de la ciboulette pourrait être attribuable à son modeste contenu en vitamine C et en caroténoïdes, mais surtout à la présence de flavonoïdes  En plus d’apporter de la couleur et de la saveur aux mets, la ciboulette s’avère un aliment intéressant d’un point de vue nutritionnel lorsqu’on la consomme en plus grande quantité. Par exemple, 30 ml (2 c. à table) de ciboulette fraîche ou lyophilisée apportent une quantité appréciable de vitamine C et de bêta-carotène, deux composés possédant un pouvoir antioxydant.Les fleurs ouvertes, roses ou blanches, de la ciboulette et de l’ail tubéreux sont comestibles et égaient les soupes et les salades.