Archive | COMMENT CUEILLIR LE JOUR PRESENT CARPE DIEM RSS for this section

La relaxation est un état particulier, voisin de l’inconscience, pendant lequel l’activité des grandes fonctions est ralentie et les muscles relâchés, alors que l’activité cérébrale est en veilleuse, sans cependant échapper au contrôle volontaire. Dans cet état, le champ de la conscience étant réduit au minimum, le corps inerte semble devenir étranger à soi-même, l’esprit vide de pensées se trouve plongé dans une torpeur lénifiante. Marcel ROUET

Publicités

Se relaxer c’est placer quasi instantanément son corps et son esprit dans un état de calme et bien-être

L’espace de l’esprit, là où il peut ouvrir ses ailes c’est le silence. Le silence est seul signe de la qualité. A. de St Exupéry

Trouver le silence intérieur à travers la détente de son corps, grâce à un intense éveil… Victoire Kephale

Rares sont ceux qui savent respirer correctement. Or, une bonne respiration développe le souffle, oxygène le cerveau, permet de poser la voix et gérer les émotions… M.Quent

moins de stress : le mental influence le rythme respiratoire et vice versa. En maîtrisant votre respiration, vous maîtrisez donc mieux vos émotions, abaissez votre fréquence cardiaque, canalisez l’adrénaline, retrouvez votre concentration.
– moins de fatigue : en respirant plus profondément, vous oxygénez davantage toutes vos cellules et facilitez l’élimination des toxines de votre organisme.
– moins de kilos : imprimer un rythme profond et régulier à la respiration permet de réguler les fonctions neurovégétatives dont dépend la digestion et de faciliter l’utilisation des sucres et des graisses par l’organisme.

Votre ventre vous donne de l’air : en pratiquant la respiration abdominale, vous augmentez votre amplitude respiratoire en utilisant 70% d’air contre 30% en respiration thoracique. Cette respiration par le ventre est celle des bébés, des chanteurs d’opéra ou celle adoptée instinctivement en dormant.
Votre diaphragme vous masse : en respirant par le ventre, vous mobilisez entièrement le diaphragme, principal muscle respiratoire.En effet, le diaphragme descend à l’inspiration, ce qui pousse les organes vers le bas et fait gonfler le ventre et à l’expiration il remonte.  Se concentrer sur le diaphragme au moment où l’on souffle, comme si l’on vidait un tube de dentifrice en commençant par l’extrémité.Le diaphragme effectue ainsi un massage profond qui évacue les tensions et redynamise.