Archive | L’épigénétique RSS for this section

Un avocat au petit déjeuner le fruit magique contre le vieillissement cellulaire.

L’avocat est très riche en acides gras, mais ce sont de bons acides gras, nécessaires à votre santé.

Les avocats sont aussi une puissante source d’acides gras mono-insaturés qui contribuent à :

  • contrôler la glycémie (sucre sanguin) ;
  • entretenir la paroi des artères ;
  • réduire l’hypertension artérielle.A noter que les avocats sont pleins de vitamines très importantes :
    • la vitamine K est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os ;
    • Les folates, ou vitamine B9, sont importantes pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus ;
    • La vitamine E protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur ;
    • La lutéine est nécessaire pour protéger les yeux et la peau ;
    • La vitamine C renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres ;
    • La vitamine B6 renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges.
Publicités

Les incroyables bienfaits de la fraise pour la santé

  .

1. Réduit les risques de maladies cardio-vasculaires Les femmes qui mangent 3 portions de fraises par semaine ont moins de risque d’avoir une crise cardiaque (c’est Harvard qui le dit). En effet, les fraises contiennent des flavonoïdes. Qu’est-ce que c’est ? Des trucs capables d’améliorer le flux sanguin et donc de réduire la pression sanguine. Les fibres et le potassium des fraises ont aussi un effet positif.

2. Agit comme un anti-inflammatoire ​Les pigments colorants des fruits rouges (polyphénols) sont antioxydants. Ils aident à réduire les arthrites et les maladies cardiaques.

Les études scientifiques montrent qu’il faut manger au moins 3 portions ou plus de fraises pour profiter de ces bienfaits.

3. Agit contre le cancer Des chercheurs ont montré que les flavonoïdes (le truc dont on parlait tout à l’heure) bloquent les cellules cancéreuses et les empêchent de se multiplier. Ils sont particulièrement efficaces contre les cancers du sein, du col de l’utérus et de l’oesophage.
4. A un pouvoir antioxydant ​Les fraises sont le fruit le plus concentré en antioxydants. Les antioxydants aident à combattre les cancers et le mauvais cholestérol (qui peut conduire à des maladies cardiaques). Les antioxydants des fraises inhibent la croissance tumorale et diminuent les inflammations.
5. Réduit la pression artérielle Grâce à leur important taux en potassium, les fraises sont particulièrement recommandées si vous avez une forte pression artérielle. Elles aident en effet à combattre les effets du sel dans le corps, à l’origine de l’hypertension artérielle.
6. Agit Comme boosteur immunitaire Une portion de 8 fraises (ou un bol) apporte plus de vitamines C qu’une orange, soit 85 mg et 150% de nos apports journaliers !
7. Est riche nutritivement. Les fraises sont carrément un « super aliment ». Jugez par vous-même : elles sont bourrées de fibres (environ 3 grammes par tasse), d’iode et d’acide folique. Mais ce n’est pas tout ! Les fraises contiennent aussi du cuivre, du potassium, du phosphore, du magnésium, de la vitamine B6 et des oméga-3.
8. Aide à garder la ligne Si vous surveillez votre poids, les fraises sont vos alliées : faible teneur en calories et richesse nutritionnelle. Elles contiennent également des anthocyanes, qui stimulent la combustion des graisses stockées.
9. Améliore les capacités du cerveau Des études ont montré que les fruits rouges riches en antioxydants peuvent aider à améliorer l’apprentissage. Elles inversent même le déclin cognitif lié à l’âge.

La chrononutrition n’est pas un régime mais plutôt un rééquilibrage de notre pendule biologique et de notre alimentation. Dr Alain Delabos

Cette méthode aide, avant tout, le corps à être en bonne santé, précise le Dr Alain Delabos, médecin nutritionniste et créateur de la chrononutrition. La perte de poids vient en bonus, c’est la récompense de ces changements alimentaires.

En quelque sorte, la chrononutrition est la solution pour mincir tout en respectant son corps. Le principe est simple: apporter à l’organisme les aliments dont il a besoin quand il en a l’utilité. Car selon les moments de la journée, le corps n’utilise pas les calories de la même façon. Il va soit les stocker soit les utiliser immédiatement.

Par exemple, en consommant le matin, les aliments contenant des graisses saturées, on empêche l’organisme de sécréter un enzyme, la ‘HmgCoAréductase’, qui active la fabrication des graisses comme le cholestérol. Résultat: le taux de cholestérol baisse. »

  • Beurre
  • Fromage
  • Certaines viandes dites grasses (mouton, agneau…)
  • Charcuteries
  • Sauces
  • Plats cuisinés
  • Pâtisseries
  • Produits industriels (biscuits…)
  • Le chocolat (y compris le chocolat noir)

 Veiller aux quantités : par exemple pour le fromage, on doit manger au moins la quantité correspondant en grammes à sa hauteur en centimètre moins 70 ! Soit 100g pour une personne mesurant 1,70cm. Pour le pain, il convient d’en prendre une quantité équivalente en poids à la moitié de celle du fromage. Côté viande : pour une femme, c’est 70g de plus que sa hauteur en cm, donc si on mesure 1,70cm, on en consomme 240g…

 

Une réduction du risque de chutes

Pour que l’exercice physique soit optimal, les scientifiques ont néanmoins identifié une liste de critères :

  • L’activité doit comporter des exercices d’équilibre, de force musculaire, de l’aérobie ;
  • Elle doit être pratiquée 2 à 3 fois par semaine ;
  • Elle doit être d’intensité modérée ;
  • Les séances doivent durer en moyenne 50 minutes ;
  • Elle doit être de préférence encadrée par des professionnels du sport, comme par exemple un kinésithérapeute.

Les chercheurs français notent enfin que l’impact du sport sur la mortalité reste neutre, sauf dans le cas où la personne âgée souffrirait d’une maladie cardiaque ou d’une déficience cognitive où les bénéfices sont notables, comme l’ont prouvé de précédentes

L’énergie de l’esprit est l’essence de la vie. Aristote

L’insula frontale est liée à nos émotions, à l’amour, à la haine, à la gratitude, au ressentiment, à la honte, à la méfiance, à l’empathie, au mépris…

Chaque fois que nous profitons de la musique ou d’un verre de vin, souvenons-nous de ce qui nous permet de profiter de tels plaisirs : l’insula.