Archive | L’épigénétique RSS for this section

Si la jeunesse est la plus belle des fleurs, la vieillesse est le plus savoureux des fruits. Anne Sophie Swetchine

amour-anniversaireimages

Publicités

Comment préparer son corps au changement de saison

Le changement de saison est un impact important sur notre corps et notre esprit. Il est primordial d’anticiper car le changement de saison chamboule tout notre équilibre interne et externe. C’est un aspect primordial à prendre en considération pour essayer de garder son équilibre intacte. L’arrivée du printemps demande une régénération physique.

A chaque changement de saison et plus particulièrement en automne et au printemps, l’organisme ressent un besoin vital de faire peau neuve, de se nettoyer en profondeur pour mieux affronter la nouvelle saison. les cures drainantes et dépuratives sont donc vivement conseillées à ces moments de l’année.

Comment se préparer aux beaux jours ?

La fin de l’hiver et le changement de saison sont des périodes délicates à gérer en douceur. Rhumes, asthénie (état de fatigue générale), surmenage sont quelques uns des petits désagréments que l’on peut rencontrer à cette période. A chaque changement de saison, notre alimentation et notre rythme de vie sont modifiés en profondeur. Même avec l’allongement des jours et une plus grande luminosité0; on peut ressentir une baisse de tonus à la fin de l’hiver. Les causes d’asthénie proviennent des changements de rythme dus à la modification de l’alimentation ou du passage à l’heure d’été qui est source de dérèglement du biorythme. C’est le moment de renforcer ses défenses immunitaires en nettoyant l’organisme des toxines accumulées pendant l’hiver.

Purifier son organisme :

Comme en atteste l’expression du » nettoyage de printemps », la saison est propice aux nouveaux départs. Pour repartir du bon pied et se débarrasser des toxines accumulées pendant l’hiver, tous les moyens sont bons. En nettoyant l’organisme et le système digestif, on contribue à une remise en forme complète tout en facilitant le processus d’élimination. Cette cure dépurative passe naturellement par la détoxification des organes comme le fois et les reins.

Revoir son alimentation :

En pratique, il est important de boire un litre et demi d’eau par jour. Eviter le café, l’alcool et les sodas . Favoriser l’eau et les bouillons de légumes. Il faut consommer également des aliments sains et peu transformés (fruits, légumes,…). Eviter les graisses animales comme contenue dans les charcuteries et les salaisons.

Reprendre le sport :

Reprendre le sport ou tout du moins pratiquer une activité physique douce régulièrement va faciliter l’élimination des toxines accumulées. Une activité de 30 minutes par jour est conseillée pour la santé.

Faire une cure détox :

L’objectif est de faciliter la digestion et évacuer les toxines pour reposer l’organisme et favoriser une meilleure élimination. Les bienfaits de la cure peuvent être optimalisés avec les produits naturels. Voici les aliments avec effet dépuratif: piloselle, pissenlit, frêne, reine des près,… Les aliments détoxifiant: radis noir, sève de jus de bouleau,… Vous pouvez également boire à jeune un verre d’eau mélangé à un jus de citron afin de purifier le foi et de faire baisser votre taux de cholestérol.

En suivant tous ces conseils, vous devriez affronter au mieux le changement de saison qui s’annonce.

Je vous demande de continuer à chanter avec moi sur les routes du monde où vous êtes en chemin. Préparons-nous à des retrouvailles merveilleuses. Madeleine Cinquin

crBeaune

Au programme de ce 22ème Congrès, des intervenants qui débattront avec vous sur des sujets importants et d’actualité :

  • « La France face aux empires », par Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économiste ;
  • « L’indispensable, mal aimée, inconnue énergie », par Samuele Furfari, conseiller du Directeur général de la DG Energie à la Commission européenne et maître de conférences à l’Université Libre de Bruxelles ;
  • « Une paysannerie pour sauver la France», par Périco Légasse, journaliste et critique gastronomique.

Les discours de Catherine Laillé, secrétaire générale, et Bernard Lannes, président de la CRUN, clôtureront cette journée.